COACHING

Tournage ciné-coaching 2021

Le coaching est une affaire d’alliance des princes (Carlo Moïso). Son but ?  Remettre les personnes au volant de leur existence en toute autonomie. Les personnes sont maîtres de leur choix, de leurs réussites comme de leurs échecs. Accompagner quelqu’un, c’est lui permettre de s’autoriser à agir dans le respect de ses valeurs, ses besoins, ses croyances. (W. Schutz).
Décider d’être coaché, c’est décider de modifier un comportement devenu trop lourd, qui était, pourtant, le meilleur choix à faire. Mais, aujourd’hui, mes clients décident d’agir autrement, et c’est bien !

Je suis homme de TV, réalisateur et directeur artistique. Dans mes accompagnements, l’image de soi est un des piliers de mes accompagnements

La « camera » au sens le plus large s’entend comme caméra obscura, chambre des songes, de la pensée, de l’émotion.
La caméra se vit aussi dans la relation. C’est le regard qui se pose sur un cas, une personne (client) vu comme le héro d’une histoire. Dans certains contextes (en accompagnement collectif en entreprise), la caméra filme la relation interpersonnelle.

Mon regard est une autre caméra, celui du cinéaste qui se pose sur le client pour faire émerger la parole et l’action.
Ensemble, nous parcourons des chemins de vie,  les scenarii d’échec construits par le client, utilisons la thérapie narrative et 45 autres cadres de références issus de l’analyse transactionnelle (E. Bern) et de la psychologie humaniste.
En conclusion, je dirais que mes interventions, bien que s’appuyant sur des structures théoriques maîtrisées, jouent beaucoup sur ma créativité, mon sens du collectif et mon talent pour faire émerger l’intime des personnes tant dans leur vie privée que professionnelle.

retravaiiller ensemble

COACHER L'ENTREPRISE AVEC UNE CAMÉRA

« Je suis réalisateur à la télévision et je coache comme je filme, c’est-à-dire que je sais mettre les êtres en valeur, en confiance devant la caméra pour qu’ils prennent la parole »

À l’heure du tout internet, la vidéo est un atout majeur pour communiquer, transmettre, informer. Il est fréquent que les entreprises fassent appel à des société de production pour promouvoir leur image, mais rare sont les films dont ils se dégagent une sensibilité, une authenticité, une chaleur.

Après avoir expertiser le marché, je me suis rendu compte que le cinéma, le documentaire pouvait répondre aux attentes des entreprises pour ouvrir une nouvelle voie dans l’accompagnement des équipes.

En détournant le film d’entreprise en version coaching, j’apporte au dirigeant, au manager et aux équipes, du coaching créatif basé sur la réalité de l’entreprise.

Le film est un formidable moyen pour s’immerger dans la réalité de l’entreprise. C’est à partir d’interviews, de situations vécues que le tournage tisse des liens sensibles entre les personnes.

Par le biais du film, il est possible de mettre en lumière de façon artistique, humoristique, émotionnelle, des micro histoires humaines. Avec les moyens du numérique, il est aisé de cristalliser la culture d’une entreprise. L’image cinématographique peut soutenir la « marque employeur » dans une nouvelle stratégie de communication virale alliant le coach et le film d’entreprise version. 3.0

J’utilise ma connaissance du monde médiatique, mon savoir-faire de journaliste et ma sensibilité artistique pour coacher l’entreprise et son équipe avec l’œil bienveillant de ma caméra et mon goût pour l’Art. Il s’agit d’utiliser les outils audiovisuels pour réaliser un film écrit par les salariés eux-mêmes. Les enjeux du coaching sont d’ordre collectifs et participatifs. Il met en valeur l’entreprise du point de vue de son histoire, son idéal et ses projections. La caméra est donc le pilier central de mon action de coach afin que l’entreprise soit le décor parfait d’une histoire humaine à raconter.

apresconfinement_3

COACHER LES PERSONNES

Restaurer la dimension narcissique est fondamentale pour retrouver l’équilibre de l’être. Tout est question de mesure, mais écouter ses besoins, ses désirs et ses émotions sont des enjeux de taille.
Et, je dirais même, que celui ou celle qui ne s’aime pas aura du mal a se tourner vers les autres.
Qu’est-ce que trop s’aimer ?
Il existe une bataille interne pour mesurer le poids des 12 injonctions répertoriées par E.Berne, l’inventeur de l’analyse transactionnelle.
La plus monstrueuse : Ne sois pas.
Notre éducation parentale ou la société nous poussent a étriquer la part sensible qui fait de nous des Hommes chercheurs de rêves.
Alors, choisissons cette part narcissique appelée aussi « estime de soi », mettons la toute puissance de la pensée en face des émotions que ce soit la joie, la colère ou la tristesse .
C est une question de choix.
Que choisissez-vous ?

Oui, je filme des êtres en changement. Il n’y a pas de miracle. Mais, que de belles personnes qui apprennent à s’aimer pour ce qu’elles sont, vulnérables.

Un coaching individuel, c’est une conversation au long cours qui s’échelonne sur 8 à 10 séances suivant les cas. Ici, pas de thérapie, pas de leçon à apprendre, pas de guide. C’est à vous de vous offrir un temps de parole dans lequel vous êtes le narrateur et où vous incarnez le rôle principal.

La relation se focalise sur des caps de vie à modifier, des relations à améliorer, des postures ou des choix à affirmer, des trajectoires à organiser, des prises de paroles à assumer, des rôles a endosser ou à refuser. Il s’adresse aux particuliers comme aux dirigeants.

Le coach accompagne les personnes vers l’autonomie dans une dynamique de changement.
C’est un processus de co construction basé sur des entretiens et des exercices. Ce processus repose sur une relation de collaboration, il est orienté par des objectifs définis au départ. Il vise à permettre au bénéficiaire de développer son potentiel, ses savoir-faire et savoir-être pour mieux s’adapter à son environnement professionnel.

Rôle du Coach : Le Coach, c’est un accompagnateur du changement qui permet à la personne de franchir les étapes nécessaires à ses mutations en respectant ses besoins. A la différence d’un conseiller, d’un guide ou un gourou, il s’abstient d’énoncer des solutions et accompagne le bénéficiaire afin qu’il élabore ses propres réponses pour être debout, dans le mouvement de sa propre vie.

"La spontatéité, la créativité et l'humour sont les garants d'un coaching réussi."

THÉMATIQUES DE COACHING

SAUVER LE MONDE, MAIS À QUEL PRIX ?

« Pourquoi ai-je toujours l’impression de faire les choses à la place de l’autre ? Je fais beaucoup pour les autres, je m’investis et je n’ai rien en retour ! Pire, on me reproche de n’avoir pas bien fait mon travail, alors que j’ai voulu rendre service. J’en ai assez de vivre cette situation pesante. Les dossiers s’accumulent pendant que d’autres se la coulent douce. C’est injuste. J’en ai plein le dos. Si ça continue, je vais tout plaquer. »

TROUVER SON ESPACE À SOI

« Comment trouver sa place, la bonne distance avec les autres, respecter son espace vital.  Le dire ? Mais comment ? Est-ce que je m’autorise à dire que ce que je vis n’est pas bon pour moi ? Faut-il que je me protège ou dois-je encore accepter de m’oublier au profit de l’autre. Dire non est-ce détruire la relation ? Mettre de la distance, est-ce mal ? »

ÊTRE DANS L’ALLIANCE

« J’adore être en communion avec l’autre, quand les grands esprits se rencontrent. À ce moment là, j’irais au bout du monde parce que je me sens important, compétent et aimable. Mais, je n’ai pas toujours ce sentiment. Bien au contraire. La plupart du temps, je me sens éloigné. J’ai l’impression de ne pas comprendre l’autre. Est-ce que l’alliance des êtres est possible ? »

RESTAURER L’IMAGE DE SOI

« Je ne me sens pas belle, incompétente, inutile et meurtrie pas le non regard que j’aimerais sentir sur ma personne. Il ne me faut pas grand chose, juste un peu d’attention. Je n’ai jamais beaucoup demandé, et vraiment, s’il y a quelqu’un qui n’est pas exigeante, c’est bien moi. »

 

PERDRE OU GAGNER ?

« J’aimerais gagné plus, être plus fort, plus dingo et prendre des risques. J’ai horreur de perdre. C’est simple, par exemple, une partie de tennis se termine toujours par une engueulade sur le terrain, et j’en ai pour des semaines à me remettre. Perdre, c’est un enfer. Gagné, aussi d’ailleurs, car il me suffit d’avoir deux points d’avance pour que je me dise que je vais être rattrapé. C’est ça qui me fait perdre confiance. »

MES AMIS, MES COLLÈGUES

« Dans mon équipe, il y a les gentils, les lèches-cul, les bosseurs, les j’men foutistes, les égoïstes, les prétentieux. Et moi, là-dedans, qui suis-je ? Finalement, je passe mon temps à critiquer les autres, à chercher ma place. Si, j’acceptais la différence, peut-être que la vie au bureau serait moins pénible. Il en va de même de mes amis. Il y a ceux qui n’appellent jamais, les rabats-joie, les indépendants et les égocentriques qui n’ont besoin de personne. »

dessins : © Jérôme Cassou

mesures_barrieres

JÉRÔME CASSOU

COACH PROFESSIONNEL CERTIFIÉ D’ÉTAT
CINÉASTE
DIRECTEUR ARTISTIQUE
CHRONIQUEUR TV – FRANCE 2 / ARTE

OUAT – Once Upon A Time – est l’aboutissement de ma trajectoire personnelle alliant la création artistique, mon goût des autres et ma soif d’apprendre. J’accompagne en individuel et en entreprise, coache managers et dirigeants, réalise des films documentaires pour la télévision française, suis chroniqueur culture dans l’émission Télématin sur France 2 et arte. Je suis diplômé de l’École nationale supérieure des Arts décoratifs de Paris. (voir la suite)

Être coach me permet de mettre ces atouts au service des autres.

J’ai rencontré le coaching au moment où mon besoin était de trouver des solutions rapides et efficaces à des situations de vie embarrassantes qu’elles soient professionnelles ou personnelles. J’ai découvert la puissance de l’accompagnement au point de devenir coach à mon tour.

Je me suis formé auprès de l’Institut Maieutis, et j’ai pris conscience que mon métier de réalisateur et ma nouvelle posture de coach étaient compatibles. Mon regard de cinéaste nourri la relation, lui offre une part sensible apaisante et constructive qui aborde la vie autrement.

Mes interventions mettent l’action au cœur d’un processus spontané et efficace, ludique et consciencieux, structuré et bienveillant. Mon œil de réalisateur cadre la relation pour plus d’efficacité. Je suis un homme créatif, cherchant dans la relation l’émergence des idées, du goût, de l’esthétique, de la connivence, du rebond.

L’objectif ? Révéler les talents.

CONTACT

JÉRÔME CASSOU 7 cité Bauer 75014 Paris

jeromecassou.ouat@free.fr

homme_oiseau_2_72dpi